Lire et comprendre un énoncé

J’ai la chance de travailler avec une collègue, Anne Laure Renault, qui se soucie vraiment de la réussite de ces élèves. Ayant souvent des élèves qui ont des difficultés lors des évaluations, elle a essayé de comprendre ce qui pouvait expliquer les mauvais résultats pour essayer de proposer des solutions. Grâce à ses observations, elle s’est rendu compte qu’une mauvaise lecture de l’énoncé pouvait souvent être la cause des échecs. Elle est aussi partie du constat que les élèves répondaient directement sur la copie sans passer par le brouillon. Ceux qui utilisent le brouillon entame souvent une rédaction complète de la réponse qu’il recopie sur la feuille. Cela est une perte de temps et n’est pas une bonne utilisation du brouillon. Elle a donc observé les bons élèves et essayé de découper par étapes la manière avec laquelle ils lisaient un énoncé mais surtout utilisent le brouillon.

Elle a réfléchi à une méthode en 5 étapes qui à mon avis peut être utilisée dans toutes les matières où il faut rédiger une réponse. Cette méthode est chronophage pour les élèves au départ mais l’est beaucoup moins quand elle devient un automatisme.

#1 Préparer un tableau au brouillon.

Le tableau va servir à analyser l’énoncé. Ce tableau comporte 5 colonnes. Le numéro de la question, les notions, ce que je sais, ma réponse, mes justifications

#2 Comprendre la question.

Afin de faciliter la compréhension de la question, l’élève doit la lire et utiliser en suite un code couleur :

  • Entourer les verbes en noir. Il faudra s’assurer en cours d’avoir bien préciser avec les élèves la signification des principaux verbes de consigne.
  • Souligner les notions vues dans le programme en rouge.
  • Entourer les mots clefs (et, ou, avec…) et les autres éléments qui font la différence (les S du pluriel, les marqueurs de temps comme avant ou après…).

On peut par exemple faire remarquer à un élève que la présence de ET dans un énoncé indiquera une réponse avec plusieurs parties.

#3 Mobiliser les connaissances pour remplir la colonnes 2 et 3.

Dans la colonne 2, on note les notions envisagées dans la question (celles soulignées en rouge). En face dans la colonne 3, l’élève note ce qu’il sait.

Pour le guider, on peut l’inciter à la fin de chaque chapitre à faire un schéma de synthèse comportant les notions clefs. De cette manière, l’élève est invité d’abord à retrouver dans sa tête le chapitre où la notion peut se retrouver, puis une fois ce chapitre mis en lumière, visualiser le schéma qui correspond au chapitre, pour ensuite zoomer sur la partie où se trouve la notion. On peut faire le même travail avec un cours non synthétisé. Il faut dans ce cas au minimum que l’élève ait utilisé des couleurs pour mettre en évidence les notions clefs (mise en évidence par le professeur) et des indices dans la marge qui l’aide à retrouver ces notions.

L’élève ne doit surtout pas rédiger cette colonne, l’utilisation de mots clefs est suffisante

Ce premier travail doit s’effectuer avant même d’avoir lu les annexes.

#4 Lire les documents pour remplir les colonnes 4 et 5.

L’objectif de cette lecture est double :

  • Comprendre de quoi on me parle. Prendre du recul sur le sujet pour essayer de comprendre contexte (on parle de qui, quand, où etc…) L’élève doit être capable de se raconter l’histoire de l’annexe.
  • Trouver dans un deuxième temps les éléments qui me permettent de répondre à la question. L’objectif ici sera de faire le tri dans les connaissances car toutes ne sont pas utiles et de les utiliser pour répondre à la question.

La dernière colonne est là aussi remplie sous forme de mots clef trouvés dans l’annexe. Ce que je dis dans ma réponse, je le prouve grâce à l’annexe, j’applique mon cours à l’exercice, je ne « récite » pas mon cours.

#5 Rédiger la réponse.

L’élève qui son brouillon pour commencer la rédaction à l’aide du tableau. Il rédige sa réponse en la structurant en 3 points :

  • J’affirme (je donne ma réponse, colonne 4)
  • J’explique (j’utilise mes connaissances sur le sujet en utilisant les bonnes connaissances : colonne 3)
  • J’illustre (je reprends les éléments des documents qui me permettent de justifier ma réponse : colonne 5)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *