Les résultats de Parcours Sup

Les résultats de Parcours Sup

Aujourd’hui, c’est le jour qu’on attendait tous. Je dis on, oui toute la famille pas que nos grands ados… les résultats de Parcours Sup. Ce soir, des moments de joie, des grandes déceptions, et encore beaucoup de suspens car soyons honnêtes, on sera très peu à savoir vraiment ce que nos chers enfants vont faire en septembre.

Ce soir, les whatsApp des mamans ont chauffé, et voilà idées que je retiens de ma soirée

1. Parcours Sup, c’est …compliqué….

En fait, on voudrait tous savoir quels sont les critères et ce soir une fois de plus, on n’en est pas sûr du tout. C’est un peu comme l’algorythme de google sauf que là on peut pas payer pour s’acheter la place en haut de la liste. Et donc on se demande si c’est le séjour linguistique en autonomie en Angleterre, la participation au téléthon ou les baby sitting du samedi soir qui ont fait la différence. En bref, même si certains nos enfants avaient des dossiers béton, pour certains ça passe et pour d’autres, non. Et pourquoi ? Ça j’ai vraiment envie de mener l’enquête.

2. Finalement un bac techno, c’est peut-être pas si mal

La prof principal l’avait bien dit à la réunion parent/prof de seconde : pour les filières courtes, il y a des quotas. Mieux vaut un bon bac STMG qu’un petit bac général. Sauf qu’on a un peu été dans le déni car franchement il faut prendre sur soi et garder la tête haute pour faire un bac techno. Mais oui, aujourd’hui on se rend compte qu’elle avait pas tord la prof principale. La fille de la voisine elle est prise en IUT à côté de la maison, alors que notre chouchou en bac général lui il est sur liste d’attente à Montluçon. Et Montluçon, c’est loin…

3. Le bac C n’existe plus.

Dans les diners, on a du mal à répondre. «  Et toi, ton fils, il est en terminale quoi ? » Parce qu’en fait, la liste des spécialités et des options c’est un peu long et qu’en plus on n’y comprend pas (encore) grand-chose. Alors on s’est dit pour se rassurer que Maths/Physique ou Maths/SVT, c’est la meilleure façon de te-laisser-toutes-les-portes-ouvertes. Sauf qu’en fait, ben ce n’est pas si vrai. En fait, ce qui compte c’est surtout de maximiser les chances d’avoir des bonnes moyennes. A priori Parcours Sup, il aime bien les bonnes moyennes… alors pour la petite soeur, on essaiera peut être pas de reproduire nos choix de bac de 1989.

4. La vie ne s’est pas arrêtée ce soir

Après tout, ce n’est qu’une étape. On verra bien. L’avenir ne se passera pas exactement comment on l’avait imaginé. Ce sera peut-être pour le meilleur. Il n’y a pas une solution, une formation. Attendons de voir. En tous les cas, la vague du lycée se déverse aujourd’hui sur la plage du post bac. La vie continue mais une page se tourne. Et ça, ça fait un peu bizarre quand même.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *