9 conseils pour mieux gérer sa classe/ 9 tips to manage your classroom

Cet article est basé sur une série de vidéos proposées  par Aaron Quigley (Master in Science of Education, John Hopkins University), que j’ai vues sur le site Lynda.com

This article is based on a series of videos by Aaron Quigley (Master in Science of Education, John Hopkins University), which I have seen on Lynda.com (english version at the bottom)

Aaron propose plusieurs conseils pour que la gestion de la classe se passé dans de bonnes conditions. Certaines consignes peuvent paraître enfantine, et plus adaptées à des petites classes, mais elles valent la peine qu’on les lise à mon avis.

1) Adopter une « voix du professeur ».

La voix du professeur ne consiste pas à crier mais à adopter un volume fort et un ton assertif. Ce volume est différent quand on s’adresse à un petit groupe mais l’assertivité reste présente.

Donner des consignes se fait sans émotion.

2) Avoir des attentes.

Le professeur bien préparé a réfléchi à ses objectifs pour chaque leçon. Il sait où il va, où il emmène sa classe. Il est pro actif, il a envisagé à l’avance les facteurs qui peuvent faire dysfonctionner la leçon.

Il sait aussi que chaque étudiant est unique, que l’environnement de cet élève change de séance en séance, il est comprend ce sur quoi il peut agir et sur quoi il n’a pas de pouvoir de changement.

3)Avoir un plan de cours.

Trop de professeurs arrêtent les plans de cours une fois leurs premières années d’enseignement terminées. L’objectif de ce plan de cours est de rendre l’élève acteur.

On peut donner des instructions dans une classe organisée en ligne mais pour être acteur, les élèves doivent interagir. Les tables retournées en îlots de manière définitive ou temporaire favorisent cette interaction. Cela voudra forcément dire tolérer du bruit.

Un plan de cours doit non seulement envisager le contenu du cours mais aussi la gestion physique de la classe.

4) Création de routines

Dès le début de l’année, le professeur crée un ensemble de règles auxquelles il se tient. Ces règles peuvent concerner l’entrée dans la classe, la mise au travail,  le travail en groupe, la prise de parole ou tout ce que le professeur a analysé comme perte de temps.

Ces règles doivent être simples, visibles et si possible créées avec la classe, car les élèves doivent comprendre que ces règles sont des clefs pour leur succès, et non un ensemble de contraintes à suivre.

Concernant le travail individuel ou en groupe, le professeur peut utiliser un minuteur et indiquer aux élèves combien de temps il leur reste. Ce minutage peut être utilisé dans le plan de cours. Donner un temps précis aux élèves et s’assurer que tous sont dans l’action est important.

5) Donner des instructions claires.

Cela ne signifie pas dire aux élèves ce qu’ils doivent faire. Cela passe par 3 étapes

  • S’assurer que tout le monde vous entende
  • Expliquer clairement les actions qui doivent être envisagées, de manière précise et comment les faire.
  • Expliquer aux élèves pourquoi ils doivent suivre ces instructions, quelle est le lien entre les actions et l’objectif du cours.

Les instructions sont un moment clef du cours, les élèves doivent savoir qu’ils doivent être attentifs. Le professeur peut utiliser un signal qui prévient les élèves que les instructions vont être annoncées. Il utilisera ce signal dans tous ces cours. (Dans les petites classes, le professeur frappe dans ses mains, ou fait un compte à rebours).

Le professeur doit s’assurer que les instructions sont comprises par tous, et répéter si nécessaire les points importants.

6) Les places dans la classe

Déplacer un élève qui se comporte mal dans une classe interrompt la leçon, pénalise donc toute la classe et attire l’attention sur un comportement négatif. Il est plus simple que le professeur se déplace vers le lieu où se trouve le problème. De manière générale, il est important pour le professeur se déplacer dans la classe particulièrement lorsque l’on donne des instructions.

7) Intervenir et rediriger

Cela doit toujours se faire d’une manière positive en utilisant les bons mots et le bon ton.

Il est très tentant de mettre en évidence ce qu’un étudiant fait mal, ce qu’il ne fait pas. Cela ne fait une nouvelle fois qu’interrompre le travail de la classe et attirer l’attention sur ce qui est mal fait. Mieux vaut par exemple répéter les instructions avec ce qui les tâches précises qui sont attendues de l’élève.

A chaque fois que vous donnez de nouvelles instructions ou prenez parole, il faut toujours donner 3 affirmations positives ou 3 narrations positives (je vois des élèves qui ont déjà fini la question 2, de bonnes réponses ont été proposées…)

8) Accepter ses erreurs

Il est normal de se tromper, et il faut apprendre de ses erreurs. Si un élève ne se comporte pas comme on l’entend, il faut envisager un plan de sanctions à échelle claire, qui a été expliqué avec les règles de classe.

  • on fait remarquer à l’élève (et à lui seul, pas à la classe) son problème de comportement.
  • On lui demande venir nous voir à la fin de l’heure.
  • On a une conversation à la fin de l’heure.
  • On lui fait écrire une lettre où il analyse son comportement.
  • On voit le CPE.
  • On voit les parents.

Cette échelle est connue par tous les élèves de la classe et expliquée.

9) Quand la situation s’envenime…

Lorsqu’un élève ne se comporte pas comme on l’entend, la première règle est de rester calme. Il faut se rappeler que vous êtes  le professeur et que votre objectif est de diffuser la situation. Montrer à toute la classe qu’un élève n’agit pas comme vous l’entendez n’apporte rien : c’est du temps de perdu pour la classe, et cela met l’emphase sur un comportement négatif qui n’est pas constructif. Il vaut mieux pointer les élèves qui progressent et agissent positivement que ceux qui dysfonctionne et qui le plus souvent demandent de l’attention.

 

Si vous avez un problème avec un élève, allez voir cet élève, baissez la voix et restez ferme et calme. Montrez que l’élève perd un précieux temps d’apprentissage et redirigez-le sur les tâches (actions précises) qu’il doit faire.

3 questions peuvent lui être posées :

  • Pourquoi est-il en train de faire ce qu’il fait (parler, s’agiter etc..)
  • Demandez-lui de vous redonner les consignes
  • Demandez-lui ce qu’il va se passer s’il ne répond pas aux consignes

L’observation d’autres professeurs ou les discussions entre collègues peuvent aussi vous donner des idées sur des méthodes à suivre pour gérer ces situations.

Que pensez vous de ces conseils ?

9 tips to better manage your class.

This article is based on a series of videos by Aaron Quigley (Master in Science of Education, John Hopkins University), which I have seen on Lynda.com

Aaron offers several tips for managing the class in good conditions. Some instructions may seem childish, and more suitable for smaller classes, but they are worth reading in my opinion.

1) Adopt a “teacher ‘s voice”.
The professor’s voice is not to shout but to adopt a strong volume and an assertive tone. This volume is different when one addresses a small group but the assertiveness remains present.
Giving instructions is done without emotion.

2) Have expectations.
The well-prepared teacher has reflected on his goals for each lesson. He knows where he is going, where he takes his class. He is proactive, he has considered in advance the factors that can make the lesson dysfunctional.
He also knows that each student is unique, that the environment of this student changes from session to session, he understands what he can act on and on which he has no power to change.

3) Have a course outline.

Too many professors stop course plans after their first years of teaching. The objective of this lesson plan is to make the student actor.
One can give instructions in a class organized online but to be an actor, students must interact. Tables returned in islands permanently or temporarily favor this interaction. This will inevitably mean tolerating noise.
A lesson plan should not only consider the course content but also the physical management of the class.

4) Creating routines

From the beginning of the year, the teacher creates a set of rules to which he stands. These rules may include classroom entry, work assignment, group work, speech or anything that the teacher has analyzed as a waste of time.
These rules must be simple, visible and if possible created with the class, as students must understand that these rules are keys to their success, not a set of constraints to follow.
For individual or group work, the teacher can use a timer and tell students how much time they have left. This timing can be used in the lesson plan. Giving students precise time and ensuring that all are in action is important.

5) Give clear instructions.
This does not mean telling students what to do. This involves 3 steps

– Make sure everybody hears you
– Clearly explain the actions that need to be considered, and how to do them.
– Explain to the students why they must follow these instructions, what is the link between the actions and the objective of the course.

Instructions are a key moment in the course, students should know that they need to be attentive. The teacher can use a signal that warns students that instructions will be announced. He will use this signal in all these courses. (In small classes, the teacher knocks in his hands, or makes a countdown).
The teacher must ensure that the instructions are understood by all, and repeat if necessary the important points.

6) Places in the classroom

Moving a student who behaves badly in a class interrupts the lesson, penalizes the entire class and draws attention to negative behavior. It is simpler for the teacher to move to where the problem lies. In general, it is important for the teacher to move around the classroom especially when giving instructions.

7) Intervene and redirect

This must always be done in a positive way using the right words and the right tone.
It is very tempting to highlight what a student is doing wrong, what he does not do. This only once again interrupts the work of the class and draws attention to what is wrongly done. Better eg repeat the instructions with what the specific tasks that are expected of the student.
Whenever you give new instructions or take word, always give 3 positive affirmations or 3 positive narrations (I see students who have already finished question 2, good answers have been proposed …)

8) Accept  errors

It is normal to be mistaken, and one must learn from one’s mistakes. If a student does not behave as intended, a clear-cut penalty plan should be considered, which has been explained with the class rules.
– the student (and only him, not the class) is pointed out his problem behavior.
– We ask him to come and see us at the end of the hour.
– We have a conversation at the end of the hour.
– He is made to write a letter in which he analyzes his behavior.
– We see the school supervisor
– We see the parents.
This scale is known to all students in the class and explained.

9) When the situation gets worse …
When a student does not behave the way he wants, the first rule is to remain calm. You have to remember that you are the teacher and that your goal is to spread the situation. Showing to the whole class that a student does not act as you see fit brings nothing: it’s lost time for the class, and it emphasizes negative behavior that is not constructive . It is better to point students who progress and act positively than those who dysfunction and who most often require attention.

If you have a problem with a student, go see this student, lower your voice and remain steady and calm. Show that the student loses valuable learning time and redirect him / her to the tasks (specific actions) he / she must do.
3 questions can be asked:
– Why is he doing what he does (talking, shaking etc.)
– Ask him to give you instructions
– Ask them what will happen if they do not follow the instructions

The observation of other professors or discussions between colleagues can also give you ideas on how to manage these situations.
What do you think about these tips ? 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *